Ergonomie au bureau: Bases

Concernant le thème de l'ergonomie, il s'agit surtout que le poste de travail, les moyens de travail, l'environnement de travail et l'organisation du travail n'influencent pas ou influencent seulement de manière positive les gens sous l'angle de leur performance. La situation de travail doit s'adapter aux besoins des gens et non pas inversement. Il s'agit donc de se sentir littéralement à l'aise à son poste de travail et certes, en termes physiques et psychiques.

Néanmoins, nous sommes encore loin, ce qui est d'autant plus étonnant parce que les entreprises allemandes, selon l'Institut Fraunhofer pour l'économie du travail et l'organisation renoncent ainsi à 36 % de la performance de travail éventuelle aux postes de travail au bureau, seulement parce que le bureau, la pièce ou l'écran ne sont pas orientés de manière ergonomique. Quand on pense que les décisions essentielles sont aussi prises dans les entreprises productrices de 60 à 80 % aux postes de travail au bureau et que les postes de travail à l'écran deviennent de plus en plus normalisés, le « besoin d'action ergonomique » devient encore plus évident.

REISS Steh-Sitz-Arbeitsplätze

Télécharger REISS Steh-Sitz-Arbeitsplaetze.pdf
REISS Steh-Sitz-Arbeitsplaetze
PDF, 2.1 Mo

Ergonomie und Gesundheit

Télécharger Ergonomie und Gesundheit.pdf
Ergonomie und Gesundheit
PDF, 2.6 Mo

Contact
Téléphone: + 4935341 48-360
Télécopieur: +49 35341 48-368
Courrier électronique: info@reiss-bueromoebel.de

Maladies et coûts

Comme l'Organisme fédéral pour la protection au travail et la médecine du travail (BAuA) l'a identifié en collaboration avec l'Institut fédéral pour la formation professionnelle (BiBB), du point de vue de la statistique, un arrêt maladie sur quatre est dû à des problèmes du système musculo-squelettique. Seulement dans les professions administratives, 34,3 % des employés souffrent occasionnellement de douleurs dans le dos, un employé sur deux a des douleurs dans la nuque et un employé sur trois souffre de maux de tête.

Hormis la perte personnelle de qualité de vie, les coûts dus à la maladie sont aussi énormes. Pour un jour d'absence, des coûts de 400 euros en moyenne sont encourus selon les calculs de Ministère fédéral du travail et des affaires sociales. Selon les estimations, un dommage annuel de plusieurs centaines de milliards en résultent pour les entreprises, sans que les coûts pour les pertes de productivité soient considérées. Le fait qu'en 20 % des dix-huit millions de postes de travail à l'écran ne satisfont toujours pas encore aux exigences minimum, ne peut donc pas être une question de coûts, car les économies dépassent les investissements selon un multiple.

Cause et effet

Lesdites postures contraignantes, sous lesquelles beaucoup de gens travaillent tous les jours au bureau, sont la cause principale de ces symptômes de maladie. Il s'agit ici de postures statiques prises pendant plus de quatre secondes, avec des muscles tendus, sans avoir la possibilité de se détendre. Le fait de bouger manque. Surtout le fait d'être assis en permanence et au-delà de l'espace de travail, a un effet catastrophique sur l'évolution de la santé. Entre six à sept heures et demie par jour, nous sommes en position assisse sans bouger suffisamment. Déjà à partir de trois heures, des atteintes à la santé sont démontrables et avec plus de quarante-deux heures par semaine, selon une étude espagnole, voire le risque de maladies psychiques augmente. Outre les lésions bien connues du dos et de l'appareil locomoteur, le fait d'être assis a des conséquences graves sur le métabolisme des lipides et glycémique et peut causer des maladies chroniques. Dans les entreprises administrativement lourdes, en moyenne 80 % des coûts sont des frais de personnel, mais seulement 1 % va aux investissements dans leurs postes de travail. Sans autre façon de pensée ergonomique, la perte de productivité à ces postes de travail ne pourra être compensée à l'avenir, ni de manière rentable, ni par le personnel.

Solution dynamique

Étant donné que le sport après le travail ou le weekend-end ne peut pas remplacer le fait de bouger au poste de travail, une approche efficace doit commencer ainsi au poste de travail. À lui seul, le travail debout est en principe plus sain et nettement plus efficace que le travail assis. Les médecins du travail réclament que l'on passe jusqu'à 50 % du temps de travail au bureau assis et le reste de temps debout ou en bougeant. Mais ici aussi, le changement régulier entre les phases de posture est décisif. La fameuse dynamique assis/debout peut être appliquée de manière optimale avec des bureaux réglables en hauteur. Les tables assis/debout individuellement réglables avec un ameublement adapté en conséquence sont la solution lorsqu'il s'agit d'équipement du poste de travail ergonomique. En l'occurrence, le type de réglage de la hauteur n'est qu'une question de confort. Plus important est une coordination précise avec les exigences de l'utilisateur respectif. Une plage de réglage de la hauteur de 65 à 125 cm minimum offre en l'occurrence des relations de travail idéales pour presque chaque taille.

La conception ergonomique de la situation de travail exige toujours une approche globale. Chaque personne est différente. Pour cette raison, la valeur ergonomique se mesure aussi à la capacité d'employabilité et d'adaptation. L'investissement dans l'équipement de bureau ergonomique est en tout cas économiquement raisonnable, étant donné que d'une part, il encourage la performance et la motivation et que d'autre part, il réduit les absences dues aux maladies.

Prescriptions minimales pertinentes quant à l'ergonomie pour les postes de travail

Loi de protection du travail (ArbSchG)

Art. 3 Obligations fondamentales de l'employeur

Art. 5 Évaluation des conditions de travail

Art. 6 Documentation

Décret sur la travail devant un écran (BildscharbV)

Art. 3 Évaluation des conditions de travail

Art. 5 Déroulement du travail quotidien

Ordonnance sur les lieux de travail (ArbStättV)

Art. 6 Locaux de travail, locaux sanitaires, locaux de pause et de garde, locaux de premier secours, logements

DIN EN ISO 9241 : Ergonomie de l'interaction être humain et système (postes de travail à l'écran)
DIN EN ISO 10075 : Bases ergonomiques de la charge de travail psychique

REISS ECO N2

POSTES DE TRAVAIL DEBOUT/ASSIS

REISS ECO N2

Avec REISS ECO N2, toutes les exigences ergonomiques concernant le poste de travail au bureau contemporain peuvent être réalisées.

REISS ELEGANCE

POSTES DE TRAVAIL DEBOUT/ASSIS

REISS ELEGANCE

Les tables de travail debout/assis de la série REISS ELEGANCE offrent un confort ergonomique pour la gestion.

REISS ERGO

POSTES DE TRAVAIL DEBOUT/ASSIS

REISS ERGO

Quand le nom devient le programme, c'est la cas de REISS ERGO. Le design intemporel s'allie à la technique éprouvée.